CHRISTIAN VEY


Christian Vey
​« Artiste peintre » à Uzès
Né le 08 11 1960 à Saint Etienne / France
La découverte de la peinture après 5 ans d’équipe de France de judo fut comme « un coup de foudre » Je ne suis pas de nature envieux, je me suis simplement dit : « si lui a réussi à mettre autant d’émotion sur cette toile, pourquoi pas moi ? »
Très vite j’ai commencé à peindre sur le thème du Jazz, musique qui me transcende, qui me transporte et m’accompagne depuis plus de 30 ans. C’est à Vienne lors d’une exposition pendant le festival « Jazz à Vienne » que je fis la rencontre d’un couple d’Américains qui m’amena en Arizona à Scottsdale pour y exposer et puis il y a eu la rencontre avec Angela.  Très vite les choses s’accéléraient. Je peignais la nuit pour pouvoir m’isoler au mieux et d’aller au plus profond de mon travail. Mes toiles devenaient de plus en plus colorées, avec de plus en plus de matière. Je retrouvais les sensations que j’avais connues au Judo. La vitesse, le mouvement, l’éclatement de la couleur. Mon dessin est grossier mais c’est lui qui supporte l’équilibre de la toile, c’est lui que j’habille de couleurs.
Depuis plus de 10 ans, j’habite le sud de la France. La lumière y est très forte, je peux faire autant de bruit que je veux, c’est indispensable pour moi que la musique me pénètre, c’est une drogue. Victor Hugo a écrit : « La musique, c’est du bruit qui pense » On pourrait aussi l’adapter à la peinture, « des tâches qui pensent… »
 Je n’ai plus besoin de peindre la nuit, j’ai du temps désormais, mais j’ai toujours ce besoin de solitude et d’enfermement pour pouvoir faire sortir sur la toile mes angoisses et mes joies etc… La peinture est une grosse corbeille où l’on peut tout  mettre sans trier et puis…on la donne aux autres et chacun y trouve son compte. J‘aime ce moment où toutes ces couleurs posées sur la palette vont se croiser s’entremêler et se bousculer. j’aime cette rencontre avec le hasard …Et puis tout redevient calme, je me recule et je regarde. 


 


Ses oeuvres

Retour à l'accueil