VALERIE MARTY

L’expression artistique peut-elle être ma raison d’être… Au plus loin que je me souvienne, l’expression artistique a toujours fait partie de mon univers et si nous devons parler d’une démarche, elle est fortement liée à la personne que je suis devenue.
Mon premier contact avec la sculpture trace les stigmates de la souffrance, le rejet d’un corps meurtri, mon œuvre est en grande partie autobiographique.
Des femmes au corps frêle mais aux jambes si lourdes… ma période de reconstruction. Depuis plus de dix ans, je modèle des corps féminins. Aujourd’hui je recherche la légèreté, la gaité… je pousse le modelé à l’extrême, manipule les corps, les tords, les entraîne vers des états jusqu’à l’ultime limite. Je fais abstraction des détails inutiles et me concentre sur l’émotion.
La technique a évolué, le travail de la résine me laisse plus de libertés et me permet des lignes élancées et des tendus brillants. Ma démarche se veut contemporaine et novatrice.

Ses oeuvres
Retour à l'accueil


VALERIE MARTY

Mon premier contact avec la sculpture trace les stigmates de la souffrance, le rejet d’un corps meurtri, mon œuvre est en grande partie autobiographique.


VALERIE MARTY
Mon premier contact avec la sculpture trace les stigmates de la souffrance, le rejet d’un corps meurtri, mon œuvre est en grande partie autobiographique.
Des femmes au corps frêle mais aux jambes si lourdes… ma période de reconstruction. Depuis plus de dix ans, je modèle des corps féminins. Aujourd’hui je recherche la légèreté, la gaité…